Le Makay

Le dernier monde perdu de Madagascar

Situé au sud-ouest de Madagascar, le massif du Makay s’étend sur 4 000 km2. C’est un splendide labyrinthe de profonds canyons abritant une biodiversité unique. Au fond de vallées de plusieurs centaines de mètres de profondeur, des forêts de type humide rappellent celles,  sempervirentes, de l’Est malgache alors que les zones entourant le Makay sont des steppes arbustives. Les forêts du Makay abritent ainsi tant des espèces qui lui sont uniques que d’autres, endémiques de Madagascar, disparues ou menacées ailleurs sur l’île. Cette situation fait du Makay un véritable coffre-fort de la biodiversité.

Isolées des hommes qui ne se sont installés sur son pourtour que récemment, ce château d’eau naturel permet  aux populations riveraines de cultiver le long des rivières. Le Makay est le principal pourvoyeur d’eau de la plaine de Morondava au Nord-Ouest et de la région  du nord Mangoky à l’Est.

Dans ce massif ruiniforme qui culmine à 1 000 mètres, des formes de vie végétales et animales originelles et des écosystèmes uniques se sont développés dans certains canyons permettant la formation de petits lacs profonds, voire de marécages isolés.

Histoire

Maka = prendre et Aina = Vie ce qui se traduit dans le sens figuré et usuel par le repos (reprendre vie)

Pour en savoir plus sur l’histoire

 

Géographie

Le massif du Makay se trouve dans le Sud Ouest de l’île de Madagascar. Il s’étend sur plus de 4000km2 sur deux grandes régions : Antsimo-Andrefana sur le district de Beroroha et Menade sur le district de Mahabo. Au sud de ce réel château d’eau de la région, s’écoule le plus long fleuve de Madagascar : le Magoky.

En savoir plus sur la géographie du Makay

 

Géologie

Si un phénomène a présidé à la création du massif du Makay, c’est celui de l’érosion. Sur plusieurs millions d’années, des hauts plateaux de roches cristallines ont été taillés par les précipitations, creusant une myriade de canyons profonds et abrupts qui donnent aujourd’hui au Makay vu du ciel un aspect unique de cervelet. De nombreuses rivières sillonnent le massif et celles-ci sont parfois même bordées de plages de sable.

En savoir plus sur la formation du Makay

 

La biodiversité

Le massif du Makay abrite une multitude d’espèces animales et végétales. Le lémurien fait évidement parti de ses habitant comme le Propithèque de Verreaux Propithecus Verreauxi. Mais on retrouve d’autres espèces beaucoup plus rares à Madagascar comme le Fossa Cryptoprocta Ferox (le seul et unique félin de l’île) ou encore la tortue à cou coudé Pelomedusa Subrufa.

La flore du Makay n’est pas sans reste car le massif abrite une très grande population de Canarium Canarium Elegans. L’Aire Protégée est un des dernier endroit où l’on peut encore trouver le Palmier Majestueux Ravenea Rivularis.

Découvrir la biodiversité du Makay

 

Le peuple du Makay

Si le massif du Makay lui-même est inhabité, une dizaine de villages constelle son pourtour, souvent à quelques heures des premiers canyons. Ces villages sont habités pour la partie sud par des Bara, et pour la partie nord des Betsileo.

Découvrir les peuples du Makay et le rapport des habitants au Makay

 

Archéologie

Lorem ipsum dolor sit amet, id sed ferri labore. Legimus voluptaria sea no, semper assueverit cu per. Perfecto erroribus disputando cu sed. Id sonet quidam mea, in senserit voluptaria voluptatum est, pro illud nominati ut. Nulla regione ius cu, ex graeci appetere nam.

Has ut sumo aperiri expetendis. Salutandi periculis sententiae et eos, no idque aliquip per, docendi minimum qui no. Qui gloriatur temporibus concludaturque cu, qui ea sint legimus, cum justo malorum aliquando no. Ad nec eros homero abhorreant. Nec eu omnesque philosophia.

 

Les menaces

Différentes menaces pèsent sur le massif du Makay. Chaque jour les feux de brousse grignotent un peu plus le territoire déjà en sursis du Makay.

Pour en savoir plus sur les menaces qui pèsent sur le Makay

 

En savoir plus …

… sur la création et la gestion de l’Aire Protégée du Makay.

… sur comment faire un voyage dans le Makay, c’est par ici => visiter le Makay : informations, écotourisme et voyagistes.

Et si vous souhaitez vous associer à notre mission pour protéger les écosystèmes uniques du Makay (voire d’ailleurs), retrouvez les différentes manières de nous soutenir sur la page « Comment nous aider » ou venez nous rejoindre lors d’une mission sur le terrain.