Projets de conservation

Les deux grands travaux de conservation du patrimoine biologique du massif du Makay qu’a initié Naturevolution Madagascar sont un programme de reforestation et un autre sur l’implantation de rucher et la formation d’apiculteurs sur le pourtour du Makay. Ces deux programmes ont un rôle dans un premier temps de sensibilisation au patrimoine biologique et à sa conservation. Deuxièmement, ces programmes vont venir renforcer et protéger ce patrimoine en danger.

Nous intégrons dans tous nos programmes de développement, un objectif de développement économique direct et rapide pour les populations locales. Ainsi à travers ces deux programmes, l’objectif est de faire vivre des familles de l’apiculture avec la vente de miel du Makay ou encore la vente de noix de cajou avec le programme Ceinture Verte du Makay pour lequel l’anacardier sera l’essence phare.

Reforestation : Ceinture Verte

Pour assurer une conservation et une régénération effective du massif et de ses forêts et lutter contre les feux de brousse, Naturevolution Madagascar lance un programme de reforestation sur le pourtour du massif du Makay. Le projet « Ceinture Verte » consiste à établir une boucle pare feu de 450 km, qui délimitera la Nouvelle Aire Protégée et d’y planter des anacardiers sur toute sa longueur. Ces anacardiers seront également une ressource économique à travers la production de noix de cajou.

Apiculture

Le projet apiculture a pour objectif de développer une activité apicole dans les villages à proximité du massif du Makay à Madagascar.
Il vise à produire un miel de qualité qui sera destiné à la consommation locale en tant qu’alicament (c’est à dire aussi bien aliment que médicament) et participera à un complément de revenus grâce à la vente de leur production auprès d’une dizaine d’hôtels de la région. Il permettra de former 15 apiculteurs et 2 artisans et d’offrir ainsi des revenus complémentaires à 17 familles au sein de 4 villages du sud du massif. Il permettra également de promouvoir une meilleure gestion des ressources forestières et donc de protéger les écosystèmes sensibles du Makay.

En savoir plus …

En parallèle de la dernière mission de sensibilisation du 26 avril au 10 mai 2018, une mission d’apiculture a pu être menée. L’objectif était d’évaluer le potentiel mellifère de la zone Sud-Est du Makay et de former les prochains acteurs locaux.